Moins de 20 ans : Arrêt oh là !

Il y a ceux qui, comme 1 243 000 branleurs, ont regardé la finale sur TMC alors que sur France 3 il y avait Le silence de l’épervier avec Line Renaud et Florence Thomassin. Il y a ceux qui étaient en vacances dans la super municipalité de Guérande. Enfin il y a ceux qui bouffaient des tapas assis à Barcelone et qui se sont aperçus que la Sexta diffusait un match entre deux équipes d’inconnus presque mineurs où il n’y avait pas le moindre espagnol hormis par colonisation. Le foot c’est trop génial comme disait le philosophe Van Nistelrooy.

87

Il faut donc bien en conclure que ce mondial des moins de 20 organisé en Turquie, avec l’Irak, l’Ouzbékistan et la Corée du Sud comme favoris, a intéressé bien au delà de la famille Mankowski ou du crew de Florian Thauvin. Et pourtant, on ne retiendra qu’une seule chose : qu’après la détestable génération 87, 88, 89, 90, la génération 93 est fréquentable. Mais qui se souvient si les 87 au moment de leur titre européen se tapaient des putes, prenaient le taxi pour  faire 300 km et aller se taper des putes dans la nuit parisienne ou ne fréquentaient que des fils de pute. Donc en vrai on s’en fout, il n’y a rien à en tirer. Pourtant quoiqu’il en soit l’espoir fait vivre, le football français n’est donc pas encore mort, même si Voller, Klinsmann et Weah ont été remplacé par Ibra, Falcao et peut-être Cavani.

Avant la génération 93, il y a la 92, celle de la nouvelle star du sprint français, sans haies cette fois, Jimmy Vicaut. Si le dopage n’existait pas il serait sans doute sur le podium à Moscou comme son prédécesseur de la génération 90. Mais comme l’IAAF tolère encore les Jamaïcains et les Américains, on va dire comme Patrick Montel, bravo Jimmy. Et dire que Jimmy n’avait que 6 mois quand Christie apprenait à Lewis que le bodybuilding avait aussi ses avantages. On serait tenté de dire la lecture aussi mais Tamgho imagine sans doute ne pas en avoir besoin pour fracasser la bouche de ses collègues ou sauter les 17m49 qui lui auraient souvent valu une médaille de bronze un peu partout mais l’Or un peu nulle part. Il peut toujours faire des tours de terrains en gueulant qu’il revient de loin.

Vivement le départ du Tour de France, parce qu’à part s’enflammer pour la prolongation de contrat de Wenger… Va-t-on s’enflammer autant sur les championnats du monde cadets de Judo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *