Hand : « A la fin d’la mi-temps, j’me douche »

Les handballeurs s’élèvent socialement. Certains auraient même des revenus mensuels supérieurs à un SMIC letton – et pas seulement parce qu’ils font du racolage actif sur papier glacé. Hausse du capital économique, augmentation du capital culturel : Torsten Jansen aurait même appris à compter en ramassant les dents arrachées à ses adversaires. Le Vestiaire veut lui aussi participer à ce mouvement d’élévation intellectuelle et en faire profiter son lectorat. Se culturiser c’est important, comme le dirait Laurent Hamzi.

handboules

Par Leo Tseu

 

Paris devait gagner, Montpellier devait perdre :

On vous l’avait bien dit, handballeurs du Vestiaire.

Bien que le résultat ne date pas d’hier,

Les délais sont moins longs que ceux de mon confrère.

En un mot comme en cent, vingt et neuf point ou trente,

C’est un bien maigre aicar, mais une rude pente.

À ceux qui me diraient que je flagorne au loin,

Sans suer une goute, sans fouler un terrain,

Ou feraient remarquer que, quoi que l’on en dise,

« La critique est aisée, le lard est difficile » ;

Je répondrais ceci, puis leur ferai la bise :

Oui ! Et J’engraisse à vue d’œil, sans lever un sourcil.

Lao Tseu l’a bien dit : « Il faut trouver la voie »

Aussi, n’oublions pas  l’Allemande Liga.

De Rhein Neckar Lowen vous narrer les exploits,

Ou de la belle Kiel donner les résultats.

Les Allemands sont rugueux, mais Paris l’est bien moins :

Voilà un constat cher au Maréchal Pétain !

Nos divers pronostics se sont bien vérifiés,

Le spécialiste handball se dore aux cocotiers.

Quant aux quelques grincheux qui viendraient reprocher

L’absence d’un pied ou deux, voire mêm’ d’un sonnet

Qu’ils se les foutent au cul, comme dit le poète

A la fille de joie qu’il culbute en levrette.

Notre spécialiste handball a-t-il prouvé son incompétence artistique ? Où devons-nous plutôt l’envoyer représenter le Vestiaire à la dictée de Pivot ? Notre devise deviendra-t-elle « Le vestiaire : du l’art, mais du cochon » ?

*Au cas où, retrouvez ici la célèbre citation qui nous inspiré le titre et toutes nos autres créations handball là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *