L’édito du Vestiaire : Le talent d’Achille

domi.jpg

Pour son dernier match de préparation avant une très attendue entrée en lice, l’équipe de France va de nouveau présenter un visage inédit. Celui que Laporte lui a encore façonné de façon complêtement stupide.

C’est une stratégie rondement menée par le staff tricolore : sur l’autel de la concurrence, Bernie Lapuerta et Jo Maso ont décidé de sacrifier le dernier match qu'il leur restait avant la finale de la coupe de monde, dans 10 jours. Au programme, rien de très cohérant, des joueurs alignés en vrac sur la pelouse pourvu qu’ils soient 15 et qu’ils évoluent à peu près à leur « poste naturel ». Dans une telle situation de crise, malgré les deux dernières branlées face à des nations mineures du rugby (surtout l’Irlande) il aurait été logique de permettre aux joueurs de l’équipe type de pouvoir travailler leurs automatismes.

Chauver par le con

Evidemment, le duo choquant a préféré mettre ceux qui ont beaucoup joué au repos. C'est sûr qu'affronter trois fois des Namibiens, ça fatigue. Tant pis pour les troisième et seconde lignes, pas si fondamentales, surtout contre les Blacks. Par contre pour Poitrenaud qui n’a plus rien à prouver et aucune concurrence, interdiction de se reposer. Du génie. Surprise du chef, Nallet sera aligné aux côtés de Thion. Espérons que le Parisien sera suffisamment mauvais pour convaincre ses entraineurs de s’en débarasser. Le vieux Betsen avec sa hanche en bois aurait bien besoin de faire ses heures de sommeil. Ben non papi, tu joues ! Aucune considération non plus pour les trois-quarts, qui n’auront jamais eu deux matchs successifs avec le même joueur. Pour Skrela, ça sent très mauvais, même contre la Géorgie on n’ose plus l’aligner. « Les enfants, avec un tel management, il va falloir prier le plus fort que vous pouvez », souffle d’outre-tombe Robert Paparemborde attablé avec Jacques Fouroux et Franck Comba dans un bordel de Cardiff.

Une réflexion au sujet de « L’édito du Vestiaire : Le talent d’Achille »

  1. Dieu sait, en effet, quelles mauvaises rencontres on peut faire dans les bordels de Cardiff… J’espere que Le Vestiaire en dira quelques mots ces prochains mois.

  2. Laporte est définitivement un grand ! Un grand con surtout en fait, dommage qu’ils ne puissent prendre la porte à la suite de cette piètre coupe du monde, il l’aurait mérité.

    Un cerveau comme ça Secrétaire d’Etat, ça va envoyer du bois, je vous le dis !

  3. J’ai rarement vu des rageux comme vous… Soit vous êtes méchament frustré parceque mauvais en sport (surtout en rugby) soit tout ce que vous avez dans votre vie est la mince lueure de la critique. C’est vrai que c’est jouissif de rabaisser les autres pour s’en aprocher.Vous n’êtes ni objectifs, ni constructifs. Vous me rappelez L’Equipe avec Aimé Jacquet : nous au Vestiaire, on aime pas Laporte ni Jo Maso!! (euh an fait, tu te rappelles pourquoi toi??)
    Allez je vous embrasse quand même.
    Et sortez un peu ça vous fera du bien (niquez des gonzesses par exemple..)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *