L’édito du Vestiaire : La piqûre de désintox

siasia.jpg 

Le Vestiaire vous avait prévenu, ces Jeux marqueront la consécration du sport en pharmacie. Les performances ne nous ont pas démenti, mais est-ce une nouveauté ?

Le journal L'Equipe s'est pris hier matin pour Le Vestiaire et jette avec brio la suspicion sur la nouvelle perle de l'athlétisme français. Pourquoi ? Parce que le dernier médaillé olympique tricolore s'appelait Naman Keita ? Parce que le demi-fond bleu a de curieuses habitudes ? Parce que c'est trop compliqué d'expliquer la domination de Bolt ? Ou parce qu'il faut bien, entre 1.000 tricheurs, en attaquer un ?

Car il est une évidence, si avant on ne savait pas, maintenant on sait. Le dilemme est connu, il est le suivant : faut-il s'habituer à vivre avec ce problème en s'extasiant sur tout et n'importe quoi comme il y a quelques années, quitte à continuer à récompenser les laboratoires ? Ou doit-on en permanence douter de ce qui est trop beau, trop fort, trop surhumain ? Nous avons choisi depuis le début, c'est notre ligne éditoriale, la triche ne fait pas partie du sport. Beaucoup ne l'ont pas encore fait.

Ramzi en solo

La Jamaïque est au-dessus en ce moment, ce n'est pas normal. Les temps viennent renforcer l'inquiétude, les appareils dentaires de leurs sprinteuses aussi. Et leur régularité chronométrique est du même acabit. Arron n'a courru qu'une seule fois dans sa vie à un niveau de dopé, elle avait 2 m de vent dans le dos. Diagana a fait une seule fois moins de 47″50. Un sprinter jamaicain a été exclu pour dopage avant les Jeux. Manque de chance pour lui, Bolt est Jamaïcain et domine comme presque personne n'a jamais dominé. C'est un surdoué, certes, il gagnerait quand même, certes, il ferait des temps extraordinaires, certes, mais sa progression est trop spectaculaire. Comme celle de beaucoup trop d'athlètes, de nageurs, et de tant d'autres sportifs moins identifiables. Comme dans le cyclisme, c'est finalement une aubaine de pouvoir compter sur tant de critères objectifs pour ne pas être totalement cocu comme Fred.

Pendant ce temps-là, Samson Siasia (photo) va ramasser une médaille. Qu'en pense Kléber Bobin ? Nous ne parlerons pas de l'arbitrage de France-Russie.

Une réflexion au sujet de « L’édito du Vestiaire : La piqûre de désintox »

  1. Deux poids, deux mesures. Alors qu’en cyclisme, on nous bassine avec le dopage à longueur de temps, l’athélétisme est presque au dessus de « tout soupçon ».

    Le jour où on sera aussi rigoureux avec les autres sports qu’avec le vélo, y aura de grosses surprises ^^.

    Ce qui est rassurant coté français, c’est que le résultat est le même : on a que des nullos.

  2. Le cercle est vicieux. Je suis le meilleur, c’est évident ; mais si je me fais battre par un pharmacien, j’ai l’air de quoi ? Dans le doute, je m’y met aussi, ce serait trop con de se faire avoir.

    Pendant ce temps, une équipe africaine va encore accrocher une médaille au tournoi de football. C’est plus facile quand on joue avec une tripotée de types qui n’ont pas l’âge qu’ils ont réellement. Imaginez, Kanu n’est encore en activité que parce que il y a marqué qu’il est né en 76, mais il se demande pourquoi il n’arrive plus à mettre un pied devant l’autre. La vieillesse peut-être ?

  3. Bien sûr ils sont tous dopés, et même les lutteurs sympas de l’autre jour sans doute, et même Diniz sûrement, lui qui « ne croit pas en Bolt ».

    Tous asthmatiques bidons, gavés de « compléments alimentaires » et de sang trafiqué.
    Du tireur sous beta-bloquants à l’hepthatlonienne prise aux stéroïdes comme au bon vieux temps, en passant par les fondeurs gavés d’EPO enième génération et les nageurs au maillot magique…

    On fait quoi alors? On éteind la télé? On va quand même regarder le 200m, pour voir Bolt exploser le record de Johnson.

  4. ben dis donc !!

    à quoi servez-vous ??

    Pour vous, quand il n’y a pas de performance, ce sont tous des nullos.
    et quand il y a exploit, ce sont des dopés.

    Et bien chers amis du vestiaire, je vous l’annonce, vous devriez vous reconvertir professionnellement:::et oui !

    je vous verrai bien en commerciaux, il paraît que la marque power plate se vend bien ! c’est Bousquet qui me l’a dit

  5. Mais on sert à rien. A part pour vous, puiqu’on envisage de publier un mode d’emploi de notre site pour les lecteurs sous doués qui font ce type de raccourcis infondés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *