L’édito du Vestiaire : Le rêve Olym…pique

seringuesdiscardit2.jpg

Liverpool a enfin trouvé un bon attaquant, le Ballon d'or se rapproche du grand Tottenham et le mythique Alain Boghossian de Domenech. Il l'avait déjà fait avec sa femme.

Les Jeux Olympiques débutent dans une semaine, l'occasion était trop belle, et ce n'est pas le drogué du jour qui viendra lui faire de l'ombre : Thuram s'en va. Pour ceux qui l'ignorent, Lilian Thuram n'est pas seulement ce joueur de foot grabataire, humilié par son orgueil et Raymond Domenech. Ce n'est pas non plus que ce joueur modeste comme un Desailly qui ouvrait sa gueule lorsqu'il portait des lunettes. Non, il fut aussi le plus grand défenseur du monde, un des meilleurs de tous les temps. Comme son ancien partenaire, il n'a pas su s'arrêter à temps. L'Euro 2008, le PSG et un problème cardiaque : que cette fin est vilaine pour un tel champion. Un autre champion traverse les humiliations sans broncher, il s'appelle Roger Federer. Là où Hénin a renoncé, lui continue. Mais perdre contre Gilles Simon est une blessure qui sera difficile à cicatriser, au moins autant que les perfs de Nadal. Combien reste-t-il d'années à ce dernier ?

Pendant ce temps-là, toujours dans la même veine, Pékin se prépare à accueillir les championnats du dopage généralisé. Un triste spectacle, mais un beau spectacle c'est certain. Ca n'existerait donc pas qu'en vélo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *