L’édito : Sauvés par la tong

lauda

Le Masters 1000 de Montreal commence, les vacances sont finies. Chardy, qui n’en a pas pris, sera sur le court n°9 à quelques kilomètres du court BN où Nadal jouera en double et du Simon-Dancevic sur le Central.

La Ligue 1 a repris, et avec elle ces stars et ces images qu’on aime voir. Adulé par tout un peuple, qui réclame sans cesse sa titularisation, Mathieu Valbuena a profité du second but de Cheyrou, samedi, pour aller embrasser le blason de l’OM, sous le nez des supporters. Sympa, un ramasseur de balle qui prend partie, ont dû penser certains, mais marqué par tant d’amour, Valbuena hésite entre l’Espagne, l’Angleterre, la France et l’Allemagne. Mais pourquoi ne mentionne-t-il pas la Russie et la Turquie ? Il ne sait plus quoi choisir. L’a-t-il déjà su au moment de centrer ou de tirer ? Deschamps, lui, n’hésite pas.

Pas de jugement hâtif, c’est le début de saison pour tout le monde. Même pour Richard Gasquet, contraint au repos forcé pendant plusieurs semaines. Une ancienne numéro 1 mondiale lui aurait bien prêté son yacht, mais la Colombie en juillet, c’est hors de prix.

Jérémy Fluorescent

Pendant que Bordeaux tâtonne pour trouver ses marques en attaque, l’équipe de France de basket accélère sa demande de naturalisation américaine. Le Vestiaire y reviendra cette semaine. En revanche, Le Vestiaire ne reviendra ni sur la victoire de la France en Coupe des Nations, ni sur une médaille d’argent aux championnats du monde, et même une en or. Trois exploits pas si retentissants, même si l’un d’entre eux a figuré dans le journal des sports d’i-Télé. Vanne ou pas vanne ? Sinon, Ladji Doucouré forfait, l’équipe de France a quand même convoqué un autre hurdler. Lavanne ou pas vanne ?

Pendant ce temps-là, Schumacher prépare aussi sa reprise. Et comme d’habitude, les anciens sont toujours là pour commenter. Déformation professionnelle (voir photo).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *